Violon et piano – Voix et piano

« En rédigeant mes mémoires, qui sont parues en Russie, j’ai eu l’impression sûrement très subjective d’être avant tout un compositeur : ce jugement n’engage bien sûr que moi-même. Il est tout à fait probable qu’il n’en soit rien, puisque je ne suis pratiquement connu que comme chef ! Je me suis sans doute moins consacré à la composition que je l’aurais voulu… Mais je reste maître de mon destin. »
Diapason, France, 1996

Violon et piano

« Deux simples mélodies » :
1) « Chanson » (« Piesnya »)
2) « Chansonette » (« Piesenka »)

Valse

Air

Sonate (dédiée à Miaskovski)

Sonatine n° 1

Sonatine n° 2 (Sonatine-élégie)

Cinq mélodies (dédiées à Gnessine) :
1) Mélodie russe
2) Mélodie yakoute
3) Mélodie perse
4) Mélodie juive
5) Mélodie bouriate

Poème pour violon et orchestre (dédié à la mémoire de D. Oïstrakh) : arrangement pour violon et piano .

Voix et piano

Deux Romances sur des paroles de F. Tiutchev :
1) « En automne… » (« Yest’ v osséni »)
2) « Je languis encore » (« Yechtchio tomlius’ »)

« Viens chez moi ” (« Pridi ko mnie »), sur des paroles d’A. Kol’tsov

« Nuit ” (« Notchen’ka ») : arrangement de la chanson populaire russe

Trois chansons russes (arrangements) :
1) « Macha n’a pas le droit » (« Nie veliat Maché »)
2) « Les baies sont bien belles » (« Urodilas’ sil’na yagoda »)
3) « Katienka est gaie » (« Katien’ka vesiolaya »)

Trois romances sur des paroles de V. Krouglikova :
1) « Je marchais seule » (« Ya chla odna »)
2) « Sur les feuilles mortes dorées » (« Po zolotomou listopadou »)
3) « Aux couleurs d’aurore »

Deux chansons pour le Nouvel An sur des paroles de S. Mikhalkov :
1) « La veille du Nouvel An » (« Pod novyi god ») (berceuse)
2) « On va chercher le sapin » (« Za iolkoï »)

Monologue d’Arbénine, « La nuit blanche », extrait du « Bal Masqué » de Lermontov, pour baryton et orchestre : arrangement pour voix et piano

Trois romances sur des paroles de S. Chtchipatchiov :
1) « A son amour » (« Svoïei liubvi »)
2) « Je t’aime » (« Lublu tiébia »)
3) « Pluie de printemps » (« Vesseny dojd’ »)

Ariette (Vocalise)

« Au milieu d’un bal bruyant » (« Sred’ choumnogo bala »), sur des paroles de A. K. Tolstoï

« Une jeune fille chantait dans la chorale de l’église » (« Dievouchka piela v tserkovnom khoré ») sur des paroles d’A. Blok

« Non, ce n’est pas toi que j’aime si ardemment » (« Niet, nie tiebia ya tak pylko liubliu »), sur des paroles de Lermontov

« En amour depuis longtemps… » (« Davno v liubvi »), sur des paroles d’A. Fet

« Suivre tes pas » (« Slédit’ tvoi chagui »), sur des paroles d’A. Fet

« Je me souviens » (« Ya pomniou »), sur des paroles de N. Ogariov

« Le petit bouleau » (« Beriozka »), sur des paroles de S. Chtchipatchiov

« Sur une tombe fraîche », sur des paroles de Nadson

Romances sur des paroles de Pouchkine :
1) « Je vous aimais » (« Ya vas liubil »)
2) « En Sibérie » (« V Sibir’ »)
3) « Poète »
4) « Prisonnier » (« Ouznik »)
5) « Dans le champ » (« V polié tchistom »)
6) « Nounou » (« Niania »)
7) « A quoi bon te dire mon nom ? » (« Tchto v iméni tiebie moyom ? »)

Piesnia Nagachi (Chansons arméniennes)

Chanson-romance « Quand j’entends ta voix » (« Kogda ya slychou golos tvoï »), sur des paroles d’E. Svetlanov

« Le long du bord de l’anse » (« Po nad bérégom zatona »), sur des paroles d’Y. Jouravliov

« Chant de paix et d’amitié », sur des paroles de V. Zakhartchenko

« Hymne à la Patrie » (« Guimn Rodiné “), sur des paroles d’E. Svetlanov

« Au pays natal » (« Rodnoï stranié “), sur des paroles de V. Lebediev-Koumatch

« Je chante la Russie » (« Poyou Rossiou “), sur des paroles de S. Chtchipatchiov

« Une petite étoile tombée du ciel » (« S niéba zviozdotchka oupala »), sur des paroles d’A. Jarov

« De l’amour » (« Pro liubov’ »), sur des paroles de V. Cheffner

« Deux amoureux » (« Dva vlioublionnykh »), sur des paroles d’E. Svetlanov

« Chanson estonienne »

« Chanson du marteau » (« Piesnia o molotié ») : arrangement de la chanson populaire anglaise